Archives mensuelles :juillet, 2017

Tour des Alpages 2017

Le tour des Alpages est l’une des courses valaisannes les plus populaires. Son parcours de 17km et 570m de dénivelé positif et négatif la rende accessible. De plus, le fait de pouvoir s’arrêter dans les alpages déguster les fromages locaux doit attirer plus d’un amateur de course à pied.

L’année passée, j’avais connu sur cette course mon premier abandon. Des douleurs au dos au sommet de la première montée m’avaient contraintes à faire demi-tour. Hier, ce fut heureusement très différent. Parti prudemment, je me sens de mieux en mieux et dépasse quelques coureurs dans la montée. Ensuite, sur le plat je ne parviens pas à accélérer comme je l’aurais voulu. C’est vrai que je ne me suis que peu entraîné à plat durant les semaines précédentes car ma préparation était basée sur le championnat d’Europe (où le parcours ne comprenait qu’une longue montée). Je perds donc un peu de temps face à mes concurrents mais reste pleinement satisfait de ma performance car j’améliore mon meilleur de temps de 4’30 ! Avec un temps de 1h09’03 », je termine également 10e au général.

Dans deux semaines auront lieu les championnats du monde, le prochain gros objectif de ma saison ! Je me réjouis d’y être !

Lien vers le site
Lien vers les résultats



Championnat d’Europe de course de montagne 2017

Cette année, le championnat d’Europe de course de montagne se déroulait en Slovénie. L’an dernier, en junior, j’avais pris la 5e place à Arco en Italie. En sénior désormais, la tâche s’annonçait beaucoup plus ardue… et ce fut le cas.

Arrivé à Kamnik, lieu des championnats, jeudi soir, nous avons pu faire un repérage du parcours vendredi. Les 4 derniers kilomètres valaient vraiment le coup d’œil. Je vous laisse voir les photos en bas de l’article.

Samedi : jour de course ! Le départ pour les adultes fut donné à 11h15. Les deux premiers kilomètres se courraient sur du plat pour rendre le peloton moins compact et je dois bien reconnaître que les coureurs de montagne savent aussi courir à plat, qu’ils allaient vite ! Dès le pied de la montée, j’ai rapidement vu que mes jambes ne répondaient pas comme je le voulais. La montée fut longue, 1h18 pour moi, arrivé à une 56e place, je suis bien sûr un peu déçu mais en tant que premier championnat parmi l’élite, je me dis que j’aurai encore beaucoup d’occasions pour me rapprocher des meilleurs !

Une fois arrivé, j’apprends que mon amie Maude Mathys remporte le titre de championne d’Europe, de quoi me remonter le moral très rapidement !

Une très belle soirée a suivi la remise des prix. Merci à mes amis et amies belges, français, anglais et irlandais ! J’en garde des souvenirs plein la tête.

Lien vers le site
Lien vers les résultats