La saison est lancée ! Les premières courses de l’hiver ont eu lieu le week-end passé à Rothwald dans le Haut-Valais avec au programme une course individuelle le samedi et un sprint le dimanche.

Durant toute la semaine précédente, j’ai ressenti de très bonnes sensations à l’entrainement. Durant quelques jours, je me suis entrainé en compagnie de trois amis français, merci à eux pour les bons moments passés. La forme étant au rendez-vous, je me réjouissais donc de participer à ces premières épreuves et de m’octroyer une pause dans mes révisions.

Le parcours de l’individuelle comprenait trois montées pour un total de 1250m de dénivelé. Les meilleurs suisses étant au départ ainsi que quelques coureurs étrangers la concurrence s’annonçait rude.
Le départ est donné, rapidement je trouve mon rythme et me concentre sur ma course car de l’énergie peut facilement être perdue inutilement sur cette première montée dans la forêt. Je suis 4e Suisse à ce moment-là, mais le podium n’est pas loin. Techniquement, je ne commets aucune erreur et les jambes répondent bien malgré le froid.

Un Italien me dépasse et je me mets dans ses skis, cela me permet de revenir à quelques secondes d’Iwan Arnold, le 3e Suisse et local de la course. Iwan m’impressionne par sa capacité à relancer et me prend régulièrement quelques mètres mais je parviens à chaque fois à revenir dans ses skis. Dans la dernière montée, les écarts avec Iwan devant et mes poursuivants est très faible, rien n’est encore joué.

Dans la dernière descente, je rattrape rapidement Iwan mais de peur de me perdre je préfère rester derrière et attendre le bon moment pour dépasser. Malheureusement, la course se terminant sur une route en faux plat descendant, je ne parviens pas à le déborder et échoue à 6 secondes du podium à la 4e place.

Malgré cette erreur tactique ou la prudence dont j’ai pu faire part, je tire beaucoup de positif de cette course et suis extrêmement satisfait. Ma course était régulière, techniquement j’ai été très bon et les meilleurs suisses ne sont pas loin.

Le dimanche avait lieu le sprint. Je fus moins chanceux que la veille. Alors que j’étais en course pour une place en finale, un petit déséquilibre me fait rater une porte lors de la descente et donc disqualification (résultat final 12ème).
C’est ce que j’aime dans le sprint, il faut être parfait, chaque détail compte et la moindre erreur se paie cher !
Mais ce n’est rien, j’ai passé un super week-end ! La forme est là et j’attends avec impatience la suite.

Direction Veysonnaz samedi prochain pour le championnat suisse de vertical race mais d’ici là je me replonge dans mes cahiers…

Photos : Maxime Schmid, Gerard Berthoud, Oscar Angeloni