Archives mensuelles :octobre, 2019

Dérupe 2019

La Dérupe c’est le rendez-vous incontournable de ma saison de course de montagne. C’est la course qui relie Chalais à Vercorin, le village où je réside depuis 2008.

Sur cette course de 6km et 800m de dénivelé, le chrono a une grande importance pour moi, il est la preuve de ma progression de ces dernières années.

Mes temps de ces dernières années:
2016: 35’42
2017: 35’03
2018 : 34’17

Et mon chrono de 2019 fut 33’54! J’abaisse encore ma meilleure marque! Et cerise sur le gâteau, je remporte la course en ayant pris mes responsabilités en partant seul dès le départ!

Merci à tous ceux qui ont rendu cette journée particulière!

Lien vers le site
Lien vers les résultats



Jeizibärg-lauf 2019

Cela faisait plusieurs années que je n’avais plus participé à cette course reliant les villages de Gampel et Jeizinen dans le Haut-Valais. Les résultats de cette course étant combinés avec ceux de la Dérupe (la course de mon village à Vercorin), j’avais donc une bonne raison d’y participer.

En plein bloc de volume (un bloc de volume est une série de plusieurs jours/semaines ou la charge d’entraînement est très élevée et sert de base pour la saison à venir), les sensations ressenties durant la course n’étaient pas excellentes. Néanmoins je parviens à accrocher un bon 5e rang derrière certains des meilleurs athlètes suisses.

Après la course, j’ai voulu profiter au maximum des belles couleurs automnales, alors j’ai prolongé mon effort de plus de 2 heures…

Lien vers le site
Lien vers les résultats



Altitrail de Chalin 2019

Après deux semaines de pause qui marquent pour moi la transition entre la saison estivale et hivernale, j’étais de retour aux affaires à l’occasion de l’Altitrail de Chalin. Pour ceux qui aiment les montée raides et interminables, je vous recommande cette course… Ces mensurations sont 12km et 2365m de dénivelé. Je peux vous assurer qu’après deux semaines sans avoir fait de sport, cette course était un vrai challenge pour moi.

Vu la longueur de la course, le rythme après le départ est prudent. La fraîcheur matinale est vite oubliée et il me faut retirer une couche, le rythme s’accélère. Les premiers 1000m de dénivelé sont faits. Repris par Manu Vaudan puis Pierre Mettan, je m’accroche quelques dizaines de minutes. Le manque d’entraînement et peut-être également l’altitude commencent à se ressentir et je dois lever le pied. Quelques coureurs me dépassent peu avant la ligne d’arrivée mais cela ne me dérange pas, je profite de lever les yeux vers le magnifique panorama qui s’offre à moi. Je terminerai la course en 7e position.

Les quelques centimètres de neige au sommet du parcours nous annoncent que l’hiver est proche…

Lien vers le site
Lien vers les résultats