Archives mensuelles :février, 2019

Derby de l’Arpille 2019

Il y a deux ans déjà, j’avais pris part à cette sympathique course qu’est le Derby de l’Arpille. Cette course individuelle de deux montées totalisant 1000m de dénivelé a lieu au-dessus de Martigny à Ravoire.

Cette année, deux très bons coureurs français avaient fait le déplacement, venant s’ajouter à la redoutable concurrence locale. De quoi augurer une très belle course sous un grand soleil.

Durant toute la course, ce fut un beau duel avec Valentin Favre et Didier Blanc. A la mi-course, alors que nous sommes skis dans skis. Je tente un petit coup de bluff, j’attaque ! J’arrive à décrocher Didier, mais Valentin s’accroche et ne lâche rien. Dans la dernière montée, Valentin arrive à prendre quelques mètres d’avance et impossible pour moi de revenir. A l’arrivée, j’accuse 14 secondes de retard sur lui et prends donc la deuxième place.

Merci à René Crettex et toute son équipe pour l’organisation et la très belle ambiance.

Lien vers le site
Lien vers les résultats



Rando parc à Vercorin

Vercorin ainsi que le Val d’Anniviers ont développé des parcours de ski de randonnée. Ces parcours balisés et sécurisés sont ouverts à tous. Différents degré de difficulté permettent à chacun de trouver son bonheur et de passer un agréable moment en montagne. 5 parcours (2 bleus, 2 rouges et 1 noir) sont proposés sur les domaines de St-Luc et Chandolin et 2 parcours (rouges) à Vercorin.

Ces parcours sont l’aboutissement d’un travail effectué par Vercorin Tourisme, la commune de Chalais, Télévercorin et moi-même et sont entretenus et balisés par Gauthier Masset un autre belge domicilié à Vercorin.

N’hésitez pas à venir y faire un tour !



Coupe du monde Dévoluy 2019

Encore un super week-end de coupe du monde !

Cette semaine, le circuit de coupe du monde s’arrêtait dans les Hautes Alpes en France dans la station de Super-Dévoluy. Au programme figurait une course individuelle et un sprint.

Arrivé sur place jeudi soir, nous sommes vite désenchantés de voir qu’il pleut et ça durera jusque samedi matin. Pas évident donc pour les organisateurs de préparer des parcours sûrs et attractifs.

Samedi matin avant la course, nous apprenons que l’option de boucles a été retenue. Les seniors et espoirs auront donc à réaliser 4 boucles de 440m de dénivelé. Les montées et descentes se déroulent à proximité ou sur les pistes.

Au départ, je réalise un départ prudent mais je me retrouve rapidement dans un bon groupe et au contact des coureurs de ma catégorie.

Dans la deuxième boucle, j’avais prévu d’hausser le rythme car je me sentais vraiment bien. Mais je suis contraint de m’arrêter pour changer une peau car l’élastique a cassé. Je perds donc le contact avec le groupe et me retrouve dans le rôle de poursuivant. Rapidement, je parviens à rattraper quelques coureurs mais au fur à mesure du reste des boucles, je sens que cette augmentation du rythme trop élevée commence à avoir des effets négatifs. Je n’arrive plus à rattraper les coureurs et perds même un peu de distance. Néanmoins, je ne lâcherai rien jusque l’arrivée car un coup de moins bien chez n’importe quel concurrent peut arriver.

A l’arrivée je suis 4e Espoir mais peu après l’arrivée j’apprends que le 3e a reçu une pénalité d’une minute et donc c’est moi qui termine 3e ! Comme quoi, ne jamais rien lâcher jusque l’arrivée peut avoir des conséquences inattendues. Mais bon, ce n’est pas la façon que je préfère pour monter sur le podium…

Bravo aux coureurs qui me précèdent pour leurs solides courses.

Me voici donc après 3 courses de coupe du monde pour la 3ème fois sur le podium !

La course ayant eu lieu en milieu de journée, l’après-midi passe très vite. Le repas, les podiums, une réunion avec les représentants des athlètes de chaque pays occuperont toute ma fin de journée. Le soir, je suis vraiment très fatigué mais je fais confiance à mon organisme pour récupérer vite et me réserver une belle surprise le lendemain sur le sprint.

Ma qualifications se passe vraiment bien, je réalise le 12e temps. Pour rappel, les 30 meilleurs temps sont qualifiés et répartis en 5 quarts de finale à 6 coureurs. Ensuite les deux premiers de chaque quart ainsi que les deux meilleurs troisièmes (où c’est le temps des qualifications qui compte).

Dans mon quart de finale, je réalise une solide performance, je termine 3e de mon quart mais malheureusement deux autres coureurs qui ont fini 3e ont réalisés de meilleurs temps que moi en qualifications. Mon sprint s’arrête donc là. Au niveau du classement je termine 13e overall et 5e espoir. Au niveau des espoirs il aurait été dur de faire mieux car les 4 espoirs qui me précèdent sont allés en finale !

Après cette première partie de saison, je peux être très fier des progrès réalisés cette année et je peux me montrer ambitieux quant à l’avenir.

Lien vers les résultats de l’individuelle
Lien vers les résultats du sprint