Archives mensuelles :octobre, 2018

Skyrhune 2018

Quelques jours après les championnats du monde en Andorre, je me suis rendu au Pays Basque à Ascain pour participer à une des courses françaises les plus relevées, la Skyrhune. Le parcours était très exigeant, 21km pour 1700m de dénivelé positif et négatif. Mais ce n’était rien comparé à l’extrême chaleur qui régnait ce jour-là. Les spectateurs étaient venus en nombre mettre une incroyable ambiance sur les pentes de la Rhune.

Cette course fut l’occasion de retrouver la plupart des amis que j’avais invité une semaine à Vercorin en Suisse faire camp d’entrainement.

A l’arrivée, je termine 12e, au bout de moi-même. Atteindre l’arrivée était déjà une très grande satisfaction avec de telles conditions.

Un grand merci à l’organisation pour l’invitation. C’est une très belle région, montagnes et océans se côtoient et forment un très bel ensemble.

Lien vers le site
Lien vers les résultats



KM Vertical de Fully 2018

J’ai pris part pour la première fois à ce effort très particulier qu’est le Km vertical de Fully. Avec ces 1.9km pour 1000m de dénivelé, c’est un des KV les plus raides au monde. J’avais pour ambition de faire un temps inférieur à 33 minutes.
La course se fait en contre-la-montre, chaque coureur part espacé de 20 secondes et le casque est obligatoire à cause du risque de chutes de pierres.
Afin d’y parvenir et de faire la course la plus régulière, j’avais programmé ma montre pour qu’elle fasse un petit « bip » chaque 3min18, ce qui devait correspondre à 100m de dénivelé (10x 3’18 = 33′). J’ai réussi à tenir ce rythme jusqu’au 600m de dénivelé mais j’ai perdu un peu de temps sur la suite et termine en 34min18 à la 10e place. Cela reste un très bon chrono et je suis tout de même satisfait. La préparation hivernale avance bien.

Lien vers le site
Lien vers les résultats



Ascension du Christ-Roi 2018

Après la Skyrhune, j’ai fait deux semaines de pause complète en vue de l’hiver. Deux semaines après, me revoilà déjà avec un dossard lors de mon premier jour de repris.

Le parcours de l’Ascension du Christ-roi a un profil qui me convient bien. Ce parcours de 6.2km pour 620m de dénivelé positif et 130m négatif en fin de course m’a très bien convenu. Parti seul en tête dès la premiers mètres, j’ai été presque rejoint à mi-course par un impressionnant Cédric Mariéthoz. J’ai ensuite pu encore accélérer et agrandir mon avance dans la descente. Je termine 1er au classement général en 34’03 et 1er par équipe avec le BCVS Mount Asics Team !

Lien vers les résultats
Lien vers le site