Ce week-end avait lieu à Madonna di Campiglio, dans les Dolomites en Italie, la dernière étape de coupe du monde. Nous avions au programme un sprint et une course individuelle.

Le sprint se déroulait vendredi soir et l’individuelle dimanche matin. Pour une fois cette saison, le soleil était de la partie, pour la plus grande joie des coureurs.

Vendredi lors du sprint, je me suis senti très bien, malheureusement une grosse erreur en qualifications et une autre en quart de finale m’empêchent d’obtenir le résultat espéré.

Le lendemain, nous sommes allés sur le parcours de l’individuelle. Nous avons découvert un parcours splendide et technique. Près d’une centaine de conversions et de beaux couloirs nous attendent.

Dimanche, dernière course individuelle de la saison et sûrement la plus belle ! Le départ est donné sur une piste relativement plate et je pars très vite. Malheureusement, je recule rapidement dans le classement. Après analyse, je pense que c’est dû à deux facteurs, la longue reconnaissance à un rythme un peu trop rapide de la veille et mon départ trop rapide. Néanmoins, je termine à un bon 7e rang en Espoirs.

Désormais, place à la Patrouille des Glaciers Arolla-Verbier avec Pierre Mettan et Julien Ançay, course mythique à laquelle je me réjouis de participer.

Lien vers les résultats du sprint
Lien vers les résultats de l’individuelle