Archives mensuelles :septembre, 2017

Tête de Chemin 2017

Mercredi soir avait lieu la dernière étape du Grand Prix Pellissier Sport à Martigny sur un parcours appelé Tête de Chemin.

Ce parcours de 6.3km pour 330m de dénivelé positif et négatif n’offrait aucun répit. Le premier kilomètre, très plat, a permis à César et moi de prendre un peu d’avance à nos concurrents. Face à Thomas Terrettaz, c’est la seule solution. Un peu avant le sommet de la montée, Tomas est revenu sur nous au moment où je commençais à me faire légèrement distancer par César. Au sommet de la montée, j’ai environ 30 secondes de retard sur les deux coureurs. Le couteau entre les dents, je me lance dans la descente avec l’espoir de revenir sur eux. Je parviendrai à reprendre Thomas à 500m de la ligne, mais César était trop fort. Bravo à lui.

La suite de mon programme s’annonce un peu plus reposante ou presque. Je prévois de faire une pause de 3 semaines afin de bien récupérer de ma saison d’été et être frais avant d’attaquer une préparation spécifique pour le ski-alpinisme cet hiver. Mais dès la semaine prochaine, les cours à l’université reprennent, ce sera un autre type d’effort.

Lien vers les résultats



Abri’court 2017

L’Abri’court était la 3e étape du Grand Prix Pellissier Sport, un grand prix regroupant quatre courses se déroulant les mercredi soir. L’abri’court consistait en un parcours de 5 km avec 400m de dénivelé positif et négatif dans les hauteurs de Saxon en Valais. De bons coureurs étaient annoncés au départ, parmi eux César Costa et Thomas Terrettaz, la course s’annonçait palpitante.

Sur un parcours si court, j’ai décidé de partir très vite et de prendre les devant. Rapidement, César est venu se placer à côté de moi. Tour à tour, on a alterné les attaques afin de distancer l’autre mais sans parvenir à faire la différence. Au sommet du parcours, Thomas nous a rejoint d’une façon impressionnante, heureusement que la montée n’était pas plus longue. Il est parti en tête dans la descente, mais suivi de près par César et moi. Dès le début de la descente, César et moi l’avons dépassé. La course allait se jouer entre nous deux. A quelques minutes de l’arrivée, alors que je venais de prendre la tête de la course dans la descente, je me suis perdu, César m’a suivi. Heureusement, les cris de bénévoles nous ont permis de retrouver le chemin sans perdre de temps. A ce moment, je sens qu’il n’y a plus personne dans mon dos, je suis seul en tête mais je n’ose pas me retourner. Je vois le clocher de l’église un peu plus bas où l’arrivée nous attend. Sans relâcher mon effort, je franchis la ligne d’arrivée en première position toutes catégories confondues.

Merci à tous pour cette belle soirée, j’ai passé un moment très agréable.

Lien vers les résultats